Enseignement Scientifique de la classe de Première et Mathématiques

En réponse à l’article de Thomas Hausberger, « Les Mathématiques dans l’enseignement scientifique de Première et Terminale : un véritable enjeu », Remi Belloeil propose une analyse détaillée du programme de Première. Il montre que ce programme s’appuie sur des notions mathématiques mais ne permet pas de les traiter ni par les limites qu’il impose, ni par le temps d’étude prévu. Pourtant, selon lui, ces mêmes notions permettraient des ouvertures vers d’autres situations issues d’autres contextes ou de disciplines non scientifiques.
Sa crainte est alors que « les maths demeurent des boîtes noires » dont la compréhension est réservée à une élite.
Son analyse se termine par une proposition de programme qui nécessiterait au moins 1 heure hebdomadaire et un programme explicite.

Rémi Belloeil

⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅♦⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅


Cet article est réservé aux adhérents.
Si vous êtes adhérent, il faut vous connecter sur cette page puis recharger cette page.