Coup de cœur : « Facéties Mathémagiques »

Hippo Tam Tam est une compagnie créée en 1992 par Daniel Badeau. Créatrice de spectacles comiques, ludiques, pédagogiques pour petits et grands, elle se produit régulièrement en milieu scolaire dans le Grand Ouest, de la Bretagne à la Charente, avec quelques tournées plus éloignées quand l’occasion se présente…

⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅♦⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅


Parmi leurs créations, l’une de leurs animations-spectacles a retenu toute notre attention : « Facéties Mathémagiques » qui s’adresse particulièrement à un public scolaire, du CM1 à la 5e.

Elle est écrite et jouée par Daniel Badeau, et mise en scène par Magali Fontenelle.

Entretien avec Daniel Badeau

Rédaction :

pourquoi écrire un spectacle autour des mathématiques ?

Daniel Badeau :

pour être parfaitement honnête, l’idée première n’était pas de faire un spectacle spécifiquement dédié aux mathématiques. C’est au détour de recherches de formules mathématiques à introduire au scénario d’un précédent spectacle humoristique que la perspective d’un spectacle dédié s’est dessinée. Ces multiples pitreries opératoires existantes, surmontées d’un côté magique et bluffant, ont nourri l’écriture de ce spectacle.

La difficulté était de ne pas noyer le spectateur sous les calculs et de faire passer tout cela en s’amusant. L’objectif de cette heure passée ensemble est de montrer que les maths peuvent rimer avec divertissement, en toute proximité et interactivité avec le comédien. Je ne suis pas un savant de haute voltige, ce que je montre est à la portée de tout le monde !

Rédaction :

quels sont les choix qui ont guidé le travail de conception ?

Daniel Badeau :

j’ai d’abord cherché des jeux et tours les plus interactifs et variés possibles afin de surprendre les jeunes et de maintenir leur attention. La sélection s’est affinée au fur et à mesure des rencontres des groupes ; les tours les plus épatants et suscitant le plus leur intérêt ont été gardés : curiosités mathématiques sympathiques, performances de calcul amusantes, jongleries arithmétiques et course contre la calculette. Je cherche à solliciter et faire participer un maximum d’enfants en leur proposant de nombreuses situations : comment obtenir 1 000 en utilisant huit fois le 8 et seulement des additions (la calculatrice est autorisée !) ? Par quelle astuce rendre vraie une opération fausse écrite en chiffres romains ? …

Daniel Badeau (alias Émile Vincent dans la pièce) sur scène.

Du côté des élèves

Le spectacle met en scène un étrange personnage, Émile Vincent, qui évoque un peu l’ancien instituteur en blouse grise, et se livre à diverses facéties autour de la magie des nombres, la première et non des moindres étant l’écriture de son patronyme au tableau : \(20 * 100 \text{ & }1\,000\).

C’est avant tout un spectacle de magie qui crée l’étonnement, voire l’émerveillement du public et le tient en haleine jusqu’à la fin. Les élèves cherchent à comprendre, participent et sont ravis lorsque le comédien leur révèle le secret d’un tour.

Ce spectacle met en relief le côté ludique des mathématiques.

Il est tout à fait possible d’exploiter ensuite le filon, par exemple en faisant créer aux élèves des tours de magie à partir des nombres ou de la géométrie.

Deux facéties mathémagiques issues du spectacle pour vous mettre l’eau à la bouche

Un nombre bien curieux

Émile Vincent propose aux élèves quelques calculs avec le nombre de huit chiffres : \({12\,345\,679}\) (attention, le \(8\) n’y est pas !).

Multipliez-le par \(5\) puis par \(9\) (la calculatrice est autorisée !) : le résultat est surprenant … \({555\,555\,555}\).

Que se passe-t-il maintenant si on le multiplie par \(7\) puis par \(9\) ? On trouve \({777\,777\,777}\) !

Étonnant, non ?

Allez, on vous aide : ce tour est basé sur une propriété du nombre \({12\,345\,679}\) … À vous de la trouver1 !

Avec trois dés

Émile Vincent est dos au public. Il propose à un élève d’empiler trois dés cubiques classiques devant ses camarades et le questionne sur son âge. Puis il lui demande d’ajouter dans sa tête son âge aux 5 faces cachées et à la face du dessus. Émile Vincent se retourne et donne haut et fort la réponse du calcul demandé ! Les élèves sont stupéfaits. Comment s’y prend-il2 ?

Pour en savoir plus

Site internet : 

Contact : hippotamtam@wanadoo.fr

⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅♦⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅

Vous avez, vous aussi, repéré dans votre région des spectacles ou animations mathématiques (et même mathémagiques) susceptibles d’intéresser les élèves ? N’hésitez pas à nous le faire savoir en contactant aufildesmaths@apmep.fr


  1. Vous trouverez une explication sur le site « Mathématiques magiques » de Thérèse Eveilleau  en consultant « Un petit tour avec votre chiffre préféré » . N’hésitez pas à parcourir ce magnifique site : l’auteur a plus d’un tour dans son sac, dont certains sont dévoilés, comme par exemple « le nombre retourné » .

  2. Une petite aide pour vous mettre sur la voie : il lui suffit d’additionner \(21\) et l’âge de l’élève !

Cet article est réservé aux adhérents.
Si vous êtes adhérent, il faut vous connecter sur cette page puis recharger cette page.