Différencier avec les
« intelligences multiples »

Tenir compte des processus cognitifs préférés de chaque élève s’avère être d’une grande complexité lorsqu’il s’agit de « faire classe » à un groupe hétérogène — qui plus est souvent important.
Grâce à la théorie des « Intelligences Multiples » développée par Howard Gardner à partir de 1983, Claudine Chevalier et une équipe d’enseignants et de formateurs de l’ESPE de Créteil-UPEC ont pu poser un cadre structurant facilitant le respect par l’enseignant des différences de développement des processus cognitifs des élèves d’une même classe. Les propositions que vous trouverez dans cet article ont été expérimentées avec succès en « classe ordinaire » depuis 2007.

 

Claudine Chevalier

⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅♦⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅


Cet article est réservé aux adhérents.
Si vous êtes adhérent, il faut vous connecter sur cette page puis recharger cette page.