Anniversaires

Dans ce numéro, Dominique Cambrésy continue le tour des anniversaires des « classes \(\mathsf{18}|\mathsf{68}\) » avec les mois d’avril à septembre.

Dominique Cambrésy

⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅♦⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅

Naissances

16 mai 1718 : Maria Gaetana Agnesi (†1799), mathématicienne italienne. Enfant prodige, elle est connue d’abord pour son traité d’analyse mathématique, les Institutions analytiques, paru en 1748. La courbe d’Agnesi, baptisée « sorcière » par erreur, porte son nom, en reconnaissance du travail qu’elle lui a consacré.

18 juillet 1768 : Jean-Robert Argand (†1822), mathématicien suisse. Il est notamment connu pour son interprétation géométrique des nombres complexes comme points dans le plan, en faisant correspondre au nombre \(a + \text{i}b\) le point de coordonnées \( (a\, ;\,b)\).

23 septembre 1768 : William Wallace ( † 1843), mathématicien écossais. Il est le véritable auteur de la droite de Simson qui par erreur a été attribuée à Robert Simson.

9 juillet 1918 : Nicolaas Govert de Bruijn ( † 2012), mathématicien hollandais. Il a développé le langage Automath, destiné à représenter les démonstrations mathématiques de façon à pouvoir automatiser leur vérification.

Graphe de Nicolas de Bruijn \(B(2,3)\). Chaque mot de longueur \(4\) apparaît exactement une fois sur un circuit passant une fois par chaque arête (circuit eulérien). Chaque facteur de longueur \(3\) apparaît une fois sur un circuit passant une fois par chaque sommet (circuit hamiltonien).

26 août 1918 : Katherine Johnson, mathématicienne et ingénieure spatiale afro-américaine.

Elle a contribué aux programmes aéronautiques et spatiaux de la NASA comme « calculatrice » aux côtés d’autres « West Area Computers », et elle est l’objet du livre intitulé Hidden Figures de Margot Lee Shetterly, adapté au cinéma en 2017 sous le titre Les Figures de l’ombre.

17 septembre 1918 : Jacques Bouteloup ( † 2010), mathématicien français et auteur d’ouvrages sur les carrés magiques et sur les jeux de Nim.

23 septembre 1968 : Wendelin Werner, mathématicien français, né à Cologne, médaille Fields en 2006.

Décès

22 mai 1718 : Jacques Ozanam (né en 1640), mathématicien français, reconnu pour ses écrits, notamment ses Récréations Mathématiques.

22 mai 1868 : Julius Plücker (né en 1801), mathématicien et physicien allemand connu pour ses travaux en géométrie analytique. Il fut un pionnier dans les recherches sur les rayons cathodiques qui aboutirent à la découverte de l’électron.

15 juin 1768 : James Short (né en 1710), mathématicien britannique, opticien et constructeur de télescopes.

16 juillet 1418 :  Ahmad al-Qalqashandi historien et mathématicien égyptien, compilateur auteur de l’encyclopédie Subh al-A’sha.

28 juillet 1818 : Gaspard Monge (né en 1746), mathématicien français, dont les travaux portent sur la géométrie descriptive, l’analyse infinitésimale et la géométrie analytique. Il joue un grand rôle dans la Révolution française, notamment par la création de l’École normale et de l’École polytechnique, où il enseigne.

13 août 1968 : Øystein Ore (né en 1899), mathématicien norvégien.

2 septembre 1768 : Antoine Deparcieux (né en 1703), mathématicien français.

7 septembre 1918 : Ludwig Sylow (né en 1832), mathématicien norvégien.

26 septembre 1868 : August Ferdinand Möbius (né en 1790), mathématicien et astronome allemand. Son nom est resté célèbre pour son ruban, surface non orientable à deux dimensions avec seulement une face. (voir les articles de PLOT 4 p. 9 et 22 p. 28 .)

⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅♦⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅

Dominique Cambrésy enseigne en collège à Villeneuve d’Ascq (59). Il contribue à la rubrique « Au fil du temps » et est un membre actif du groupe JEUX.

Cet article est réservé aux adhérents.
Si vous êtes adhérent, il faut vous connecter sur cette page puis recharger cette page.