Au fil du temps

L’histoire des mathématiques se décline aussi en dates et en personnages parfois hauts en couleur. Certains sont restés dans nos mémoires, d’autres ont été largement oubliés. Ces anniversaires, que vous retrouverez dans chaque numéro, retracent les petits événements de janvier et février des années en -8.

Dominique Cambrésy

⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅♦⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅

Naissances

12 janvier 1668 : Charles Chenet (mort en 1762), médecin, magistrat, érudit, mathématicien et musicologue français. Il a donné un grand nombre d’interventions à l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, dont il est un des fondateurs.

14 janvier 1818 : Ole Jacob Broch (mort en 1889), mathématicien, physicien, économiste et politicien norvégien. Il a notamment fondé la compagnie d’assurances qui proposait la première assurance-vie en Scandinavie, et dirigé le Bureau international des poids et mesures à Sèvres.

17 janvier 1868 : Louis Couturat (mort en 1914), philosophe, logicien et mathématicien français. Il a notamment publié des fragments de Leibniz et fait connaître le livre de Russell The Principles of Mathematics paru en 1903, en le commentant et le mettant en perspective.

17 février 1918 : Alfred Horn (mort en 2001), mathématicien américain. Il a introduit la clause de Horn, concept qui fonde la programmation logique.

Décès

 

6 janvier 1918 : Georg Cantor (né en 1845), mathématicien allemand, créateur de la théorie des ensembles. Il établit l’importance de la bijection entre les ensembles, définit les ensembles infinis et les ensembles bien ordonnés.

Il prouva également que les nombres réels sont « plus nombreux » que les entiers naturels. En fait, le théorème de Cantor implique l’existence d’une « infinité d’infinis ». Il définit les nombres cardinaux, les nombres ordinaux et leur arithmétique.

Son maniement de l’infini en tant que totalité achevée a confronté Cantor à la résistance de la part de mathématiciens de son époque, en particulier Leopold Kronecker, ou Henri Poincaré, mais la valeur de ses travaux est telle que David Hilbert a affirmé : « Nul ne doit nous exclure du Paradis que Cantor a créé ».

17 janvier 1618 : Luca Valerio (né en 1552), mathématicien italien. Il développe des calculs de volumes et de centres de gravité par les méthodes d’Archimède avec une telle habileté que Galilée l’a qualifié de « il nuovo Archimede ».

20 janvier 1668 : Jean François (né en 1582), jésuite et mathématicien français.

2 février 1768 : Charles Camus (né en 1699), mathématicien et astronome français. Il est notamment l’auteur d’un Cours de mathématiques qui sera longtemps utilisé. En 1736, il participe avec Maupertuis, Clairaut et Le Monnier à l’expédition de Laponie pour déterminer « la figure de la terre » en arc de méridien.

2 février 1768 : Robert Smith (né en 1689), anglais, mathématicien et théoricien de la musique.

Publications et événements


Heinrich Schreiber 
publie en 1518 Ayn neu Kunstlich Buech à Vienne, ouvrage contenant la première utilisation imprimée en Allemagne des signes plus et moins pour l’arithmétique.

La même année, Adam Ries publie Rechnung auff der Linihen. Ce livre décrit l’utilisation d’une table à calculer, une sorte de boulier à deux dimensions, pour l’arithmétique pratique.

Daniel Barbaro (1514 – 1570) publie en 1568 La pratica della perspettiva (Pratique de la Perspective). Ce traité contient la plus ancienne description connue de l’utilisation d’une optique avec la « camera obscura ».

Sources

  1. Ole Jacob Broch par Eugène Pirou (1883)
  2. Louis Couturat 
  3. Georg Cantor 
  4. Page de titre du Cours de mathématique (vol. 1) de Charles Camus 
  5. Les signes  +  et  −  dans le livre contemporain de Widman, Behennde und hüpsche Rechnung 
  6. Adam Ries en 1550, âgé de 58 ans, unique illustration d’époque du mathématicien. 
  7. Portrait de Barbaro par Le Titien (vers 1545)

Dominique Cambrésy enseigne au collège à Villeneuve d’Ascq (59). Il s’occupe en partie de la rubrique « Au fil du temps » et sert de lien avec le groupe JEUX.

Cet article est réservé aux adhérents.
Si vous êtes adhérent, il faut vous connecter sur cette page puis recharger cette page.