Humour en mathématiques…
Blagues, bons mots et historiettes sur les mathématiques et ceux qui les pratiquent

Jean-Baptiste Hiriart-Urruty,
Auto-édition, 2020.
isbn : 978-2-95718-680-8.
\({15.24}\text{cm}\times{22.86}\text{cm}\), broché, 130 pages, 10,00 €.

Jean-Baptiste Hiriart-Urruty (JBHU dans la suite de l’article) est un auteur déjà bien connu des fidèles d’Au fil des maths (, ). À la fin du premier confinement, il a fait paraître un petit ouvrage regroupant \(212\) blagues ayant trait aux mathématiques, ceux qui les font et les enseignent. N’ayant pas trouvé d’éditeur, JBHU s’est auto-édité, Amazon assure l’impression et la diffusion. Les bénéfices engendrés par la vente sont intégralement versés à l’Association Fermat Science1 qui s’occupe de la promotion et de la diffusion de la culture mathématique.

Cet ouvrage amusera principalement des lecteurs ayant un minimum de connaissances mathématiques. Si on retrouve les très classiques blagues du logarithme et de l’exponentielle, celles impliquant des logiciens, des statisticiens, on peut également lire des aphorismes ou citations de personnages illustres (Tolstoï, Queneau, Clémenceau, …), de Pierre Dac (n°94), des paroles de profs versus bêtisiers d’élèves (n°64) et même des contrepèteries (n°92, plutôt vulgaires comme la plupart des contrepèteries). Personnellement, ce sont les anecdotes vécues par l’enseignant-chercheur JBHU qui m’ont particulièrement intéressée : elles permettent de mieux cerner le métier d’un chercheur qu’il soit seul à son bureau, avec des collègues ou lors de séminaires en France ou à l’étranger.

L’humour c’est compliqué… j’en veux pour preuve l’hilarité exprimé par un de mes fils avec une BD de Fabcaro sous les yeux alors que je reste de marbre ! Avec ce recueil, il en va de même : certaines blagues sont drôles, d’autres moins et chaque lecteur réagira avec son propre humour et sa connaissance des mathématiques. Avec des lycéens, on risque de faire un flop mais nul doute que tout étudiant en sciences ou tout collègue enseignant les maths y trouvera de l’intérêt.

Trois exemples :

  1. Un mathématicien : « Je ne comprends pas pourquoi il y a des clôtures dans les cimetières… ceux qui sont dehors ne veulent pas y entrer et ceux qui sont dedans ne peuvent pas en sortir… »

  1. Un ours polaire est un ours des Pyrénées ayant été déplacé, ayant donc subi un changement de coordonnées.

  1. Prenez une pizza circulaire de rayon \(z\) et d’épaisseur \(a\). Quel est son volume?

    Réponse… dans le livre !

Valérie Larose


  1. Cf. l’article paru dans PLOT 50 (deuxième trimestre 2015) : https ://www.apmep.fr/IMG/pdf/FermatFlavierMalrieu.pdf.

Cet article est réservé aux adhérents.
Si vous êtes adhérent, il faut vous connecter sur cette page puis recharger cette page.