Colonies de vacances
avec l’association Paestel

Les mathématiques, c’est beau. Et on peut en faire à tout âge. Parce qu’elles sont trop souvent réservées à une élite, l’association Paestel organise des « colos » mathématiques et nature, réservées aux jeunes de milieux défavorisés. Et c’est le bon moment pour inscrire nos élèves pour cet été !

Vincent Bansaye

© APMEP Mars 2019

⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅♦⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅

Vous avez des élèves en 1e S qui aiment les mathématiques ? Nous vous invitons à leur parler des deux colonies de vacances scientifiques organisées par l’association Paestel pendant l’été de leur passage en Terminale.

Une candidature commune ouvre en ligne en janvier où ils pourront faire leurs vœux parmi les deux colonies. Si leur candidature est retenue, un séjour de 11 jours leur est offert contre une participation de 50 € et un exposé de 8 à 10 minutes à présenter sur place. Les places étant forcément limitées, tout le monde ne peut pas être pris. L’objet de l’association Paestel étant l’ouverture sociale dans les études supérieures, l’origine du candidat intervient dans la sélection, à travers notamment le niveau d’études ou les revenus des parents et le lycée d’appartenance. La motivation du jeune entre aussi bien sûr en compte, évaluée au moment du remplissage du dossier de candidature, à l’aide de la lettre de motivation qu’il doit envoyer mais aussi de l’avis du professeur de mathématiques (sollicité par courriel).

Les colonies de l’association Paestel vont au-delà des exigences scolaires et visent à ouvrir sur le supérieur et les sciences en général. Elles ne permettent pas de combler des lacunes et ne visent pas à (re)travailler le programme. Les élèves qui sont déjà en difficulté ne profiteraient pas forcément du séjour. Pour autant, il ne s’agit en aucun cas d’une école compétitive ou élitiste, mais plutôt de proposer à un public intéressé par les mathématiques un moment de partage autour de la science et de la nature, encadré bénévolement par des passionnés.

Au menu des colos

Les ateliers de maths

L’approche des maths que nous avons choisie avec les élèves de 1 S est celle de l’apprentissage ludique, en favorisant la prise d’initiative. Un exemple est celui du problème des kaplas :

Il s’agit de construire le plus long «plongeoir» à l’aide de \(4\) kaplas. C’est l’occasion de faire de la modélisation, de conjecturer puis démontrer le résultat final. En petit groupe, les jeunes arrivent en général jusqu’à la solution complète par eux-mêmes.

Voici quelques problèmes, certains historiques, que nous abordons avec les jeunes lors de nos ateliers :

  • Résolution des équations de degrés \(3\) et \(4\) ;

  • Création d’un jeu de Dobble (initiation à la géométrie projective) ;

  • «Fourmis» et combinatoire des chemins sur le cube ;

  • Le collectionneur de coupons ;

  • La preuve du théorème de Fermat (seulement pour \(n=4\)) ;

  • Pliage et suites récurrentes ;

  • Énigme d’ampoules et polynômes à coefficients dans \(\mathbb{Z}/2\mathbb{Z}\).

Le groupe de Vincent travaille dehors.
Des activités nature et ludiques

L’après midi est consacrée aux activités, en général une activité sportive en montagne et/ou une activité plus calme au centre.

Avant le repas, c’est le moment des exposés. En début de séjour, ce sont les jeunes participants qui s’y collent et présentent un sujet en huit à dix minutes, devant une partie de la colonie. Puis ce sont les encadrants qui proposent un exposé d’une heure autour des mathématiques, choisissant un thème scientifique qui leur plaît, parfois en lien avec leurs travaux de recherche.

Le soir, une veillée est proposée à base de jeux de société ou de grands jeux et parfois, avouons-le, au détour d’un défi, d’une question, d’une énigme, les maths réapparaissent de façon ludique.

Comment un élève de 1re S doit-il s’inscrire ?

Il se rend sur le site : http ://paestel.fr/ :

  • Première phase : candidature en ligne à : ;

  • Deuxième phase : inscription, avec un exposé à préparer et une participation de 50 €.

Les inscriptions sont encore ouvertes pour l’été 2019 : c’est le moment de motiver vos élèves à faire acte de candidature !

⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅♦⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅


Pour en savoir plus sur l’association Paestel et sur les colos, pour lire des témoignages, rendez-vous sur la version numérique de l’article bien plus détaillée, ou sur le blog de la colonie : .

Pour citer cet article : Bansaye V., « Colonies de vacances avec l’association Paestel », in Au Fil des Maths (APMEP), 30 mai 2019, https://afdm.apmep.fr/rubriques/ouvertures/colonies-de-vacances-avec-lassociation-paestel/.