Parcours mental
en mathématiques

De nombreux professeurs font jouer leurs élèves dans leur classe. Il s’agit évidemment de jeux pédagogiques, avec un cadre et des objectifs mathématiques ! Line Monruffet partage son expérience de parcours mental en cycle 4.

Line Monruffet

⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅♦⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅

Il est parfois difficile de mettre en place des temps de jeu en classe et en particulier à la fin du collège. La motivation hétérogène des élèves, les effectifs, le manque de place ou de matériel dans les salles sont des raisons bien légitimes. Le parcours mental peut être une réponse si l’on souhaite introduire une dimension ludique par exemple aux activités faisant appel aux automatismes.

Qu’est-ce qu’un parcours mental ?

Il s’agit d’une activité venant, suivant les sources, d’outre-Manche ou d’outre-Atlantique et qui s’appuie sur le principe des dominos à cette particularité près qu’il se joue en classe entière. On distribue généralement un ou deux dominos par élève, avec un départ et une arrivée, chaque domino étant composé à gauche d’une réponse et à droite d’une question du type « Qui a … ? ». La classe arrive ainsi à reconstituer une chaîne complète de questions-réponses.

On peut adapter le parcours à sa classe de plusieurs façons. Par exemple, il est possible de :

  • chronométrer l’activité. La classe a ainsi pour défi de faire mieux que sa dernière prestation ou qu’un temps donné au préalable ;

  • introduire des cartes « leurres ». Ces cartes sont identiques aux précédentes dans la forme à la différence près qu’elles ont dans la partie de gauche une réponse qui ne correspond à aucune des questions posées dans la chaîne de dominos. Cela permet réellement de maintenir un certain suspense et un côté ludique jusqu’à la fin du jeu ;

  • vidéoprojeter au tableau le domino systématiquement ou ponctuellement ;

  • mener cette activité avec une interaction classe entière, par petits groupes ou individuellement ;

  • proposer différents niveaux dans les dominos et utiliser des couleurs particulières afin de différencier l’activité ;

  • faire fabriquer un parcours par une classe et demander à une autre classe de faire le parcours…

Un parcours mental en calcul littéral

J’ai imaginé un parcours mental sur le thème du calcul littéral. Il s’adresse à des élèves de fin de 4e ou de 3e. Je l’ai proposé trois fois à une même classe de 4e en toute fin d’année scolaire, avec un effectif d’environ 28 élèves.

La répétition de l’activité permet de la mettre en place de plus en plus rapidement et surtout de revenir sur des erreurs et consolider certains automatismes. J’ai ajouté les cartes leurres à la troisième séance. J’ai plastifié les cartes afin de pouvoir les réutiliser. Le domino en cours est vidéoprojeté sur le tableau principal de ma classe. Quand un élève a trouvé un domino, il vient l’accrocher sur un petit tableau avec un aimant à côté du précédent pour former petit à petit une chaîne de dominos. J’ai introduit un chronomètre. Le groupe classe essaie donc de réaliser le meilleur temps possible. Je valide la proposition de l’élève (qui peut demander de l’aide à ses pairs) et met une pénalité de 5 secondes si le domino n’est pas le bon. Les élèves ont participé de façon très active à cette activité. Cela permet de traiter divers aspects d’une notion. On peut bien sûr décliner ce principe à de nombreux thèmes et sur différents niveaux.

Figure 1. Exemples de cartes.

NDLR

Le parcours mental en calcul mental décrit dans l’article est téléchargeable ici .

Vous pouvez également télécharger des « jeux de cartes en chaînes » dans la rubrique Ressources, jeux mathématiques téléchargeables, accessible depuis la première page du site de l’APMEP  :

  • dénombrement et écritures chiffrées en cycle 1  ;

  • somme d’entiers en cycle 2  ;

  • opérations avec les nombres relatifs en cycle 4   ;

  • puissances en cycle 4  et .

Vous trouverez aussi plusieurs « jeux de cartes en chaînes » dans la brochure Jeux École 2 de l’APMEP (cycles 2 et 3). Plusieurs thèmes sont proposés dans les domaines « Nombres et calculs » et « Grandeurs et mesures » : compléments à 10, tables de multiplication, changements d’unités de longueurs, conversions d’heures en minutes, etc.

⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅♦⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅

Line Monruffet est professeur de mathématiques au collège Jules Verne, à Cagnes sur Mer dans l’Académie de Nice.

 

Pour citer cet article : Monruffet L., « Parcours mental en mathématiques », in Au Fil des Maths (APMEP), 11 mars 2020, https://afdm.apmep.fr/rubriques/eleves/parcours-mental-en-mathematiques/.