Cubissimo

L’univers des jeux qui permettent de travailler des compétences en mathématiques est très riche.
Cet article fait suite à « Jeu et maths, où en est-on ? » paru dans la version papier de Au fil des maths n° 535. Il a pour objectif de vous faire découvrir
 un jeu dans le domaine géométrique.

Éric Trouillot

⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅♦⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅

Cubissimo

Djeco, environ 16 €.

Auteur : Alain Brobecker.

Format boîte : \(21,5\times21,5\times3\) cm.

Règle du jeu et solutions :

Matériel

Le jeu est constitué de sept pièces en bois : six tétracubes (assemblages de quatre petits cubes) et un tricube (assemblage de trois petits cubes), soit vingt-sept petits cubes au total. Les sept pièces peuvent s’assembler de très nombreuses façons pour fabriquer un cube de dimensions \(3\times3\times3\) constitué des vingt-sept petits cubes.

Il y a trente cartes défis, classées en trois niveaux de difficulté, chaque défi a une unique solution.

Le principe

Chaque carte défi propose un début d’assemblage du cube avec quelques pièces déjà positionnées. L’objectif est de terminer le cube avec les pièces qui restent. Quelques secondes ou quelques minutes suffisent selon le niveau de difficulté choisi.

Le principe est donc très simple mais quel plaisir de manipuler et de tester l’organisation spatiale des différentes pièces pour reconstituer le cube en entier.

Pour qui ?

Possible de jouer dès 7 ans, dès le cycle 2.

Le jeu est prévu pour un joueur mais le fonctionnement en équipe est tout à fait possible. Il favorise la verbalisation au sein de l’équipe et incite les joueurs à convaincre leur partenaire de la justesse de leur raisonnement. Dans ce cas, il peut être judicieux de prévoir deux sets de pièces pour que chaque joueur puisse manipuler : le joueur qui réussira le défi le plus vite aura gagné.

Ce jeu peut aussi trouver sa place comme activité libre pour les élèves ayant terminé leur travail avant les autres.

Quelques situations de jeux

Situation 1 : la carte défi (1 étoile, niveau facile) donne le modèle à reconstituer ; trois pièces restent à placer.

Les 3 pièces restantes ont été placées.
Le défi est réalisé !

Commentaires pédagogiques

Le lien avec l’enseignement de la géométrie dans l’espace est immédiat. Le principe de décomposition-recomposition du cube avec différentes pièces à orienter dans un sens ou un autre est une gymnastique d’une très grande richesse pour mieux voir dans l’espace.

Pour faciliter l’appropriation du matériel, le jeu libre est une bonne piste : reconstituer le cube le plus rapidement possible.

Des prolongements sont envisageables en essayant de fabriquer de nouvelles formes spatiales, comme par exemple une brique de taille \(5\times3\times1\) ou \(3\times2\times2\).

Autre prolongement possible avec le travail délicat de la représentation d’un solide dans le plan : on pourra demander aux élèves la représentation des pièces de Cubissimo avec la perspective cavalière, le tracé de patrons ou la représentation de différentes vues (vue du dessous, vue de gauche, etc.).

Cubissimo fait un clin d’œil au célèbre cube Soma que l’on doit au danois Piet Hein. Une seule pièce diffère, le tricube. L’APMEP avait déjà exploré les pistes pédagogiques du cube Soma, elles sont facilement transposables  (Jeux 5, cube Soma : ).

Pour citer cet article : Trouillot É., « Cubissimo », in Au Fil des Maths (APMEP), 22 mai 2020, https://afdm.apmep.fr/rubriques/opinions/cubissimo/.