© APMEP Janvier 2022

La belle histoire des maths

Michel Rousselet
368 pages, 240*195mm, 1,375 kg.
Parution : octobre 2021
De Boeck Supérieur avec le concours des éditions Adapt-Snes
Prix : 31,90 €
Iban : 9782807331402

Nul doute que ce très bel ouvrage aura été présent dans les rayons livres des grands magasins à l’approche de Noël. Il a tout pour plaire, non seulement aux professeurs de mathématiques mais aussi aux néophytes et à tous ceux qui pensent ne pas être faits pour les sciences.

L’ouvrage est un tour d’horizon chronologique des étapes qui ont marqué l’évolution des mathématiques. Sur chaque double page, un repère chronologique permet au lecteur choisissant de consulter l’ouvrage au gré des illustrations de se situer dans le temps.

Chaque thème abordé est traité sur une double page systématiquement illustrée.
Les illustrations sont superbes et variées : on pourra s’émerveiller avec des reproductions de tableaux célèbres (Les joueurs de dés de De La Tour, La tour de Babel de Brueghel l’Ancien, le Rythme n°3 de Delaunay…), des photos de mosaïque. Mais aussi rêver avec une coupe de coquille d’un nautile, s’amuser avec une photo de biquette et celle, improbable, d’une cliente chez son coiffeur, casque chauffant sur la tête et jeu de solitaire pour passer le temps (p. 244)…

Pas de formules, des titres courts et clairs susceptibles d’accrocher les non matheux : La course d’Achille avec la tortue, Les coniques, Après la chute de Rome, La loi de la chute des corps, Le carré de Polybe, etc.

Le livre est découpé en sept grandes parties :

  • Le monde antique, de Sumer à la fin du miracle grec

  • L’époque médiévale, de la chute de Rome à la fin du XIVe siècle

  • Les XVe et XVIe siècles, la Renaissance européenne

  • Le XVIIe siècle, un nouvel âge d’or pour les mathématiques

  • Le XVIIIe siècle, le développement de l’analyse

  • Le XIXe siècle, l’époque de la rigueur

  • Le XXe siècle, la théorie des ensembles devient le fondement des mathématiques.

Chaque partie comporte un ou plusieurs zooms comme Les congrès internationaux de mathématiques, Les premières universités européennes, La géométrie appliquée à l’étude des cristaux, etc.

On retrouve au fil des pages :

  • la présentation de différents jeux mathématiques : problèmes d’Alcuin sous Charlemagne, jeu du solitaire, le Rubik’s Cube, les carrés magiques, jeux de dés, etc.

  • les différents outils pour calculer : bouliers, pascalines, calculatrices, ordinateurs.

Et bien sûr, tout ce qui a rapport aux mathématiques : l’écriture des nombres, les systèmes de numération, la création de l’algèbre, le calcul différentiel et intégral, les probabilités, etc.

Ce livre est abordable par nos élèves dès le collège : selon leur âge, les thèmes abordés leur seront plus ou moins familiers ; les illustrations et les textes renforceront leur culture tant artistique que scientifique. Je recommande son achat par tous les CDI !

Notons, dans la même collection, La belle histoire de la physique, La belle histoire des révolutions numériques, La belle histoire des cathédrales et cinq autres titres.

Valérie Larose

Pour citer cet article : Larose V., « La belle histoire des maths », in Au Fil des Maths (APMEP), 2 janvier 2022, https://afdm.apmep.fr/rubriques/temps/la-belle-histoire-des-maths/.

Une réflexion sur « La belle histoire des maths »

Les commentaires sont fermés.