Quand l’analyse
cherchait ses mots

Si les mots géométrie, algèbre, arithmétique ou probabilités sont relativement bien compris dans la société, il n’en est pas de même pour le mot analyse. Pierre Legrand nous expose l’évolution, au fil des siècles, de ce terme en mathématiques.

« De toutes les grandes conceptions qui honorent l’esprit humain,
l’analyse infinitésimale est peut-être la plus remarquable ».
Charles Bossut, Histoire des mathématiques (1810)

Pierre Legrand

© APMEP Décembre 2021

⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅♦⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅


Cet article est réservé aux adhérents.
Si vous êtes adhérent, il faut vous connecter sur cette page puis recharger cette page.