Plaidoyer pour les RMC

Lise Malrieu fait partie depuis deux ans des tout nouveaux RMC.
De quoi s’agit-il ?
C’est une modalité de formation en mathématiques des enseignants du 1er degré, issue du rapport Villani-Torossian. Une occasion splendide et unique de former autrement, en collant au plus près aux besoins et en défendant un enseignement des mathématiques explicite et tourné vers les compétences.
L’institution saura-t-elle s’en saisir sans la dévoyer ?

Lise Malrieu

⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅♦⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅⋅


Cet article est réservé aux adhérents.
Si vous êtes adhérent, il faut vous connecter sur cette page puis recharger cette page.